En vue du grand nombre de demandes qualifies reçues au cours de ce dernier cycle d’admission, le Fonds Mondial pour les Femmes n’accepte plus de nouvelles demandes de subventions générales qu’à partir du 2015. Veuillez continuer à consulter notre site Web pour des renseignements à jour sur les nouvelles dates. Merci.

Priorites

POSTULEZ EN LIGNE

Nous exerçons un fort impact sur les droits des femmes lorsque nous nous concentrons sur les questions susceptibles d’apporter un changement indispensable en faveur des femmes et des filles. Lorsque les femmes et les filles sont exemptes de violence tout en étant autonomes, lorsqu’elles sont autonomisées, et lorsqu’elles contrôlent les décisions concernant leur propre corps, elles prennent leur envol. Afin de continuer à défendre et d'étendre les gains durement acquis en matière de droits des femmes, nous nous concentrerons sur trois domaines essentiels :

Zéro violence

Nous finançons et plaidons pour la participation des femmes et des filles, leur autonomisation et pour le renforcement de la paix tout en contestant les lois, les politiques, les cultures et les comportements qui perpétuent la discrimination, la violence et les abus.

L'autonomisation économique et politique

Nous soutenons les activités et l’engagement pour les réformes économiques et juridiques ainsi que la participation égale des femmes aux élections et aux économies locales et nationales. Nous soutenons les mouvements en faveur de la démocratie et les efforts pour garantir les droits fonciers, ainsi que ceux relatifs au travail à la propriété.

La santé et les droits sexuels et reproductifs

Nous appuyons les campagnes, les prestations de services, la sensibilisation et l'éducation pour influencer les attitudes et réaliser des changements de politiques qui garantissent le plein accès des femmes et des filles à la santé et aux droits sexuels et reproductifs.


En investissant dans l'avenir, le Fonds Mondial pour les Femmes collaborera avec les organisations des droits des femmes qui utilisent au moins l'un des trois outils suivants ou une de leur combinaison—la technologie, l'éducation et le leadership—afin d’obtenir des changements durables pour les femmes et les filles dans nos trois domaines d'intervention. Un aperçu de chacun de ses outils s'ensuit.

Technologie

Notre capacité à faire avancer les droits des femmes et des filles sera dépendante de la compétence des organisations des droits des femmes dans l'utilisation et la critique de différentes formes de technologie. Nous soutenons les organisations des droits des femmes qui font usage des technologies afin d’élaborer des stratégies de plaidoyer et de réseautage et d'accroître la sensibilisation aux questions essentielles des droits des femmes. Notre appui dans cette perspective vise aussi à soutenir les mouvements mondiaux de défense des droits des femmes afin de résoudre les problèmes tels que la sécurité, la défense et afin de documenter les abus, et effectuer le plaidoyer. Cela comprend l'utilisation des médias sociaux, de la vidéo, et des plateformes digitaux ; mais aussi l’utilisation des médias traditionnels et des technologies de la communication (tels que la radio communautaire, les téléphones cellulaires) ; et finalement, l’utilisation des technologies énergétiques propres et durables (les fours solaires, par exemple), l'eau et les technologies d'assainissement, les outils technologiques de l'éducation, etc.

Education

L'éducation joue un rôle essentiel dans l'autonomisation des femmes et des filles, et son impact va au-delà des individus. Nous soutenons les organisations des droits des femmes qui utilisent une variété d'approches éducatives dans le but d’aider au développement des connaissances, des compétences, de la confiance en soi, et de l'action des femmes et des filles. Nous soutenons également les organisations des droits des femmes qui utilisent l'éducation, la formation et le plaidoyer pour sensibiliser le public, modifier les attitudes et mobiliser le soutien de la communauté afin de réaliser l'autonomisation des femmes et des filles.

Leadership

Pour exercer un réel pouvoir politique et avoir un impact social, les femmes doivent assumer des rôles de leadership—dans les initiatives de protestation, de plaidoyer, d'organisation et de mobilisation. Nous soutenons les partenaires qui développent des espaces significatifs permettant aux femmes et aux filles de se rencontrer, de manifester, d’élaborer des stratégies, d'organiser et de permettre des collaborations intergénérationnelles.


Priorités Sous-Régionales

Quoique nous avons offert des financements dans plus de 170 pays, voici nos régions prioritaires actuelles :

L’Asie et le Pacifique

  • L’Asie du Sud (Inde, Pakistan, Népal, Sri Lanka)
  • L’Asie du Sud-Est (la Birmanie et les zones frontalières avec la Thaïlande, Philippines, Indonésie, Cambodge)
  • Les pays insulaires du Pacifique

L’Europe and l’Asie Centrale

  • Les Balkans (Bosnie -Herzégovine, Croatie, Macédoine, Kosovo, Montenegro, Serbie)
  • Central Asia (Kazakhstan, Kyrgyzstan, Tajikistan)
  • L’Europe de l’Est (le Caucase du Nord russe, Ukraine)
  • Le Caucase du Sud (Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie)

L’Amérique latine et les Caraïbes

  • Mexique et l’Amérique centrale (Mexique, Guatemala, Honduras, Nicaragua)
  • Les Caraïbes (Haïti, la République Dominicaine)
  • La région des Andes (Colombie, Pérou, Equateur, Bolivie)
  • Le cône Sud (Chili, Uruguay, Brésil, Argentine)

Le Moyen Orient et l’Afrique du Nord

  • L’Afrique du Nord (Algérie, Egypte, Libye, Mauritanie, Maroc, Tunisie)
  • Les pays du Golfe (Bahreïn, Yémen)
  • Le Moyen Orient : (Iraq, Israël, Jordanie, Liban, Palestine, les femmes réfugiées Syriennes)
  • Turquie

L’ Afrique subsaharienne

  • Les Grands Lacs (Burundi, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, Rwanda)
  • La région du fleuve Mano (Libéria, Sierra Léone)
  • Tanzanie
  • Le Nord de l’Ouganda
  • Nigéria
  • La région du Sahel (Burkina Faso, Mali, Niger)
  • Une sélection de bénéficiaires de subventions et de réseaux du Kenya