Nos Fondatrices

founders_s.jpg

Anne Firth Murray, Présidente Fondatrice

Anne Firth Murray, une femme née en Nouvelle-Zélande, qui avait établi une carrière en travaillant pour des fondations américaines, a fondé le Fonds Mondial en 1987. De suite, elle a servi comme Présidente jusqu'à sa retraite en 1996. Elle est à présent professeur consultante dans le programme de biologie humaine à l'Université de Stanford. Anne sert également en tant que consultante sur la société civile et d'autres sujets similaires à de nombreuses fondations et de nombreux conseils et comités d'organismes non-gouvernementaux. En 2006, elle a publié Paradigme Trouvé [Paradigm Found], son histoire personnelle ainsi qu’un manuel pour le changement social. Dans celui-ci, elle fait référence à son expérience avec le Fonds Mondial.

annefirthmurray_s.jpgDans les lignes qui suivent, elle réfléchit sur son expérience avec le Fonds Mondial: «Je suis une personne qui avait un rêve et a été assez chanceuse pour faire en sorte que ce rêve devienne réalité – un rêve d'un réseau mondial de femmes qui seraient à la fois prêtes à donner et recevoir. Un rêve d'une organisation qui serait ouverte, curieuse, inclusive et assurante. Une organisation généreuse, qui travaillerait avec impartialité avec les groupes de femmes du monde entier, avec les donateurs et les bénévoles, avec le personnel et avec les autres qui ont rejoint notre chemin.

Je suis venu à croire durant mes neuf années  passées à créer le Fonds Mondial qu'il est essentiel de transformer le monde en changeant la façon dont les individus traitent les uns et les autres, et  en démontrant nous-même le comportement que nous aimerions voir dans le monde. Nous pouvons compter les accomplissements – le nombre de subventions et de donateurs, le montant de fonds collectés – mais je crois sincèrement que la façon dont nous avons fait notre travail est aussi importante que ce nous avons accompli. »

Frances Kissling, Co-fondatrice

Frances Kissling est l'ancienne présidente de Catholiques pour un Choix Libre [Catholics for a Free Choice (CFFC)], une organisation indépendante à but non lucratif qui est engagé dans la recherche, l'analyse des politiques, l'éducation et le plaidoyer sur les problèmes d'égalité des sexes et de la santé reproductive. Travaillant dans un cadre justice sociale Catholique, CFFC est affiliée avec Les Organisations Catholiques pour le Renouvellement [Catholic Organiations for Renewal] et la Convergence de Femmes-Eglise [Women-Church Convergence], toutes deux basées aux Etats-Unis, et avec le Réseau Européen / Eglise en Mouvement [Church on the Move].

Laura  Lederer, Co-fondatrice

Laura Lederer est actuellement la directrice du Centre sur le Discours, L' Egalité et Les Méfaits [Center on Speech, Equality and Harm], une institut de loi national créé en 1992 dans le but d’examiner la signification constitutionnelle  de discours nocifs, ainsi que d'encourager la recherche, le débat et le dialogue entre universitaires, chercheurs en sciences sociales,  leaders de communauté et les personnes concernées d’une part sur la protection de la liberté d'expression et d’une autre des discours nocifs. L’organisation aborde également l'exploitation sexuelle commerciale sur une base mondiale, en se concentrant en particulier sur les interventions juridiques.

Les Donateurs Fondateurs


Le généreux soutien des individus suivants a contribué à établir le Fonds Mondial pour les Femmes:

Elizabeth W. Musser (décédée)


John M. Musser (décédé)


J. Musser Marcie


Pamela et David Packard Woodley


Sarah Richardson Beinecke


Margaret K. Schink


Mary Ann Stein


Katherine Strasbourg


Paul Strasbourg


Ted Turner


Geneviève Vaughan


Mme Gordon G. Wallace (décédée)


Herman Warsh et Maryanne Mott


Alan Weeden


Mary M. Wohlford (décédée)


Rosemary Young


Rima Abu Zayyad